Des recherches ont montré que l’acte de jouer comble un besoin primaire chez les bébés, au même titre que la nourriture et le logis. Le jeu contribue à stimuler votre bébé, favorisant de la sorte son développement cognitif et physique.

Il joue un rôle fondamental dans l’éveil de facultés aussi vitales que la concentration et la communication. De plus, il encourage votre bébé à explorer et à mieux comprendre son environnement, sans compter qu’il améliore vos échanges verbaux et resserre encore davantage vos liens mère-enfant.

Apprentissage sensoriel. L’acte de jouer seul ou avec vous aide votre enfant à comprendre l’univers qui l’entoure en faisant appel à ses sens, c’est-à-dire le toucher, la vue, l’ouïe, l’odorat et le goût1. L’exploration sensorielle joue un rôle important au cours des deux premières années de vie des bébés, et le jeu contribue de façon cruciale à leur développement normal.

Motricité. Quand votre bébé est couché par terre, tenez des objets en suspension au-dessus de lui pour qu’il puisse y toucher. L’acte de s’étirer le bras vers un objet comme un hochet et de le saisir entre ses mains favorise le développement des aptitudes motrices2. À mesure que votre bébé apprendra à mieux maîtriser ses gestes, il sera de plus en plus enclin à interagir avec vous au moyen de jeux.

Aptitudes à la communication. L’acte de parler aux bébés contribue à la genèse du langage et les aide à acquérir les aptitudes essentielles qui leur permettront de bien communiquer à mesure qu’ils grandiront. Là encore, les jeux et les activités ludiques peuvent favoriser cet apprentissage. En effet, pendant qu’il joue, votre bébé expérimente et se pratique à interagir avec vous, ce qui améliore ses aptitudes à la communication. Les jeux sont importants pour aider votre bébé à mieux s’exprimer, à mieux interagir avec autrui et à apprendre plus facilement.

Logique et compréhension. En s’adonnant à des jeux, les bébés acquièrent une meilleure compréhension des relations de cause à effet. Lorsqu’ils frappent un objet qui pend de leur poussette, l’objet bouge. Lorsqu’ils agitent leur hochet, celui-ci fait du bruit. En réalisant qu’ils ont le pouvoir d’agir sur les choses et que leurs actions sont suivies d’effets tangibles, les bébés sont de plus en plus portés à vouloir interagir avec leur monde3.

Sociabilité. Les bébés qui apprennent à bien jouer en bas âge ont également tendance à se montrer plus sociables et faciles à contenter. À mesure qu’ils grandissent et jouent de façon plus interactive, ils apprennent par la même occasion les valeurs que sont le partage, l’art du compromis et la communication efficace avec les autres.

Idées de jeux. Faites jouer de la musique à votre bébé et improvisez quelques pas de danse en le tenant dans vos bras. Chantez-lui des chansons et lisez-lui des comptines. Les bébés réagissent favorablement aux sons rythmés, en particulier les rimes dans les livres de contes. Choisissez des livres illustrés d’images vives. Pointez les images du doigt en lisant à haute voix pour stimuler son habileté à suivre les objets du regard et l’aider à acquérir la mobilité oculaire qu’il lui faudra plus tard pour apprendre à lire. Placez un mobile ou des jouets en suspension au-dessus de son lit et de sa poussette. En cherchant à saisir ces objets, bébé se familiarisera peu à peu avec la notion de distance. Emmenez-le souvent en promenade, au parc, au centre commercial ou en tout autre endroit qui puisse lui donner la chance de voir, de sentir, de toucher et d’entendre de nouvelles choses.

Chansons et gestes. Les bébés adorent les jeux qui font appel au chant, aux bruits et aux mouvements, et ils y réagissent bien même lorsque vous exagérez vos gestes. Les jeux axés sur le tapage des mains ont fait leur preuve et continuent d’avoir la faveur des bébés. Même s’il n’est pas encore en mesure de se joindre à vos chansons et à vos rimes, votre bébé y prêtera une grande attention. Les bébés sont également fascinés par leurs pieds, et c’est peut-être pour cette raison qu’ils répondent si spontanément aux comptines mettant leurs pieds en jeu, comme «On les plante avec les pieds, à la mode, à la mode...». Votre bébé aimera aussi que vous lui chantiez le classique «Tête, épaules, genoux, orteils» tout en touchant les parties du corps correspondantes.

En mouvement. Organisez une chasse au trésor en cachant l’un des jouets préférés de votre bébé dans une pièce, par exemple, derrière une porte, sous une serviette ou sous un oreiller. Transportez votre bébé dans chaque pièce de la maison et demandez à voix haute: «Où est le [nom du jouet]?». Faites semblant de chercher réellement, en jetant un coup d’œil à trois ou quatre endroits différents avant de vous exclamer «Ah, voici le [nom du jouet]!». Une autre activité consiste à faire rouler un ballon jusqu’à votre bébé et à l’encourager à vous le renvoyer. Les premières fois, vous devrez sans doute lui faire une démonstration. Applaudissez et félicitez-le abondamment chaque fois qu’il réussit à vous renvoyer le ballon.

En résumé, les jeux et autres activités ludiques font bien plus qu’amuser votre bébé: ils jouent un rôle fondamental dans son développement émotionnel et physique. Il est donc important de vous adonner chaque jour à de multiples séances de jeu avec votre bébé. Et bien sûr, chaque séance devrait se terminer par un bécot et un câlin.

RÉFÉRENCES:
1Toddlers and Sensory Learning: How Can You Help > http://www.babyzone.com/toddler/toddler_development/early_education/article/help-sensory-learning > 19 novembre 2010 (angl. seulement).
2Practical Parenting, Your Baby’s First Year Month by Month, New York: Octopus Publishing Group, 2008, 262 (angl. seulement).
3Practical Parenting, Your Baby’s First Year Month by Month, New York: Octopus Publishing Group, 2008, 263, 267 (angl. seulement).