Vous avez sans doute entendu toutes sortes de témoignages… Chez certaines mamans, la transition du sein au biberon a été simple comme bonjour, alors que chez d’autres, le passage au biberon a été difficile pour tout le monde. Bien que les bébés et les situations puissent différer d’une famille à l’autre, voici quand même quelques conseils pour faciliter cette transition.

Il est recommandé d’attendre un mois avant de passer au biberon. Si vous le faites trop tôt, votre bébé pourrait confondre le mamelon et la tétine, ce qui n’est pas facile à corriger.

  • Au début, de nombreuses mamans choisissent une autre personne (y a-t-il un papa dans la salle?) pour donner le biberon et un endroit différent de celui où bébé est nourri au sein afin qu’il s’aperçoive du changement.
  • Au début, demandez à la personne choisie de donner un peu de lait maternel à votre bébé, environ une heure après l’allaitement habituel, afin qu’il soit plus disposé à tenter l’expérience sans toutefois être tenaillé par la faim.
  • Il est parfois efficace de laisser s’écouler quelques gouttes de lait maternel sur les lèvres ou la langue de bébé pour qu’il comprenne ce qui s’en vient.
  • Faites couler de l’eau tiède sur la tétine avant de la présenter au bébé.
  • Si votre bébé n’a toujours pas bu au bout de dix minutes, arrêtez-vous pour éviter qu’il ne s’impatiente et que le biberon ne finisse par lui inspirer de la frustration.
  • S’il refuse toujours après quelques tentatives, il vous faudra peut-être essayer différents biberons ou différentes tétines jusqu’à ce que vous ayez trouvé ceux qui lui conviennent.